Archives pour la catégorie Non classé

Sauter trop vite aux conclusions : une erreur courante en management!

Colleagues at business meeting in conference room

Il est courant pour un chef d’entreprise, un cadre ou un employé de sauter trop rapidement aux conclusions concernant une situation ou un collègue de travail. Ces conclusions hâtives engendrent fréquemment de nombreux effets secondaires fort négatifs au sein d’un groupe.

En débouchant sur des conclusions trop rapidement sur une personne, sur l’entreprise ou sur une situation, on s’empêche d’analyser et de véritablement regarder les faits. Des erreurs de jugement s’ensuivent. On opère ensuite tous les jours avec une conclusion erronée en tête.

Lorsqu’on vous transmet une information ou qu’on vous rapporte une situation, il est de votre devoir de :

1) vérifier si c’est effectivement vrai ou s’il ne s’agit que d’une rumeur;

2) comprendre les raisons d’être derrière la situation donnée en allant s’informer auprès des personnes réellement concernées;

3) régler la situation qui a généré le problème ou l’anomalie.

Très souvent, en prenant le temps de bien observer et d’aller confirmer les vraies informations au lieu de tirer une conclusion rapide, on s’aperçoit que ce qui a été rapporté, dit ou conclu s’avère complètement erroné. Derrière cela, il n’y avait que malentendus, incompréhensions, ou même rumeurs.

Des informations fausses ou mal interprétées sont la cause de beaucoup de bouleversements, de problèmes et de conflits internes. Il est du devoir du chef d’entreprise, des cadres et de tous les employés de ne pas en venir à une conclusion trop vite et d’aller à la chasse aux informations lorsqu’une situation semble insensée.

Vous pourriez être surpris des… conclusions!

 

Agir au fur et à mesure : une pratique très efficace!

11057226_844466908942122_1544999469237593373_nVous êtes cadre, contremaître, directeur, chef d’équipe?

Vous avez la responsabilité de diriger une ou plusieurs personnes?

Ce qui suit vous assurera beaucoup de leadership auprès de votre personnel.

Un bon chef d’équipe intervient auprès de ses employés lorsque c’est nécessaire, et ce, au fur et à mesure qu’il est nécessaire de le faire. En d’autres mots, lorsqu’un chef d’équipe constate qu’un employé a manqué à une règle, par exemple, ou qu’il n’a pas fait son travail, il ne tarde pas à faire une intervention dès le moment opportun.

Un bon leader N’ACCUMULE PAS de mauvaises notes au sujet de son personnel afin de lui donner une soi-disant « ÉVALUATION ANNUELLE » à la fin de l’année seulement.

Planifier une rencontre mensuelle avec son personnel pour échanger des informations afin de redéfinir les objectifs, de travailler un plan, de savoir ce qui va et ce qui ne va pas, notamment, cela est généralement très apprécié du personnel et leur suffit. Cependant, lorsqu’il s’agit de faire une mise au point ou de prévoir une rencontre individuelle pour corriger un employé, ça, il faut le faire au fur et à mesure et sans tarder.

Faire des interventions une fois par année seulement lors d’une « évaluation annuelle » ne permet pas à l’employé de se corriger. L’évaluation arrive trop tard, comme un cheveu sur la soupe, le ou les incidents se sont produits depuis trop longtemps dans le temps, l’évaluation contient plutôt des opinions, elle est stressante pour l’employé et la rencontre finit par créer des mésententes entre les employés et la direction. En fin de compte, c’est inefficace et s’avère une perte de temps.

Votre personnel estimera la valeur de votre intervention et votre honnêteté si vous le faites au fur et à mesure. Il sera reconnaissant de constater que vous intervenez tout de suite lorsque vous considérez que quelque chose doit être corrigé. Bien sûr, il est possible que l’employé n’en soit pas nécessairement ravi sur le coup, mais à long terme, il appréciera votre façon de corriger les situations ambiguës et problématiques. Un employé ne devrait jamais douter s’il est correct ou non ni attendre « l’évaluation annuelle » pour connaître son statut dans l’entreprise.
Agir et intervenir AU FUR ET À MESURE!  C’est la règle!

Il ne suffit qu’à former ceux qui dirigent à le faire!

Bon succès!

 

Une PME bien organisée doit le rester !

IMG_8511

Une PME bien organisée doit le rester !

Être organisé et le rester est un processus continu.
Mettre en place une structure claire au sein de son entreprise, petite, moyenne ou grande est une chose, mais la garder structurée en est une autre.

Jamais d’acquis et de laisser-aller est la devise d’un chef d’entreprise.
Il arrive que de mauvais plis remontent à la surface et provoquent ainsi de nouveaux feux à éteindre.

Il arrive même que le système « je me débrouille », c’est-à-dire un système qui gère sans cesse une urgence après une urgence à un point tel qu’on ne réussit plus à accomplir son véritable travail – ce qui est tout le contraire d’un système réellement organisé – il arrive que ce système reprenne trop de place dans la gestion quotidienne de l’entreprise.

Il faut rester vigilant pour maintenir un bon niveau d’organisation.

Pourquoi ? Parce qu’une entreprise s’organise, puis se désorganise, presque inévitablement et ce, sans le vouloir. L’arrivée de nouveaux employés ou de nouveaux cadres, par exemple, risque de déstabiliser l’ordre qui avait été établi. C’est ainsi que les entreprises se désorganisent graduellement petit à petit.

Une tâche quelconque bien rodée, une réunion hebdomadaire des ventes, une inspection de la zone de production effectuée, etc. Toutes ces actions soutenues contribuent à garder l’ordre au sein de l’entreprise et à favoriser son expansion. Mais attention ! C’est à ce moment qu’il devient tentant de commencer à négliger ces actions pourtant nécessaires, à en oublier leurs bien-fondés, et à perdre de vue l’organisation de son entreprise.

Organisez votre entreprise, certes, mais surtout, restez organisé !